Catégories
Innovation Management

Comment entretenir la créativité de vos collaborateurs ?

4 alternatives à la méthode traditionnelle de la carotte et du bâton

Lorsqu’il s’agissait de motiver ses employés, un ancien modèle persistant supposait que les employés n’étaient motivés que par des incitations externes.

Aujourd’hui encore, on entend parler d’entreprises offrant des avantages incroyables à leurs salariés, comme les cafétérias Michelin ou des services de conciergerie sur place.

Mais, bien que cela puisse s’avérer vrai dans certaines situations, les mesures d’incitation ne peuvent motiver les employés en termes de créativité. Au contraire, cela réduit la passion des plus créatifs au travail.

Ces types d’employés ne travaillent pas pour être récompensés, mais plutôt pour une motivation intérieure à apprécier leur travail et à apporter leurs idées.

Selon Daniel Pink dans Drive, ils sont attirés par un environnement qui stimule leurs pulsions intellectuelles, psychologiques et émotionnelles.

Se basant sur les travaux de la psychologie motivationnelle, voici quatre stratégies pour rendre vos employés plus créatifs (ou pour attirer de nouveaux penseurs hors normes !).

Ne leur donnez pas la carotte ou le bâton

L’ancien modèle largement utilisé dans les entreprises consiste à croire qu’il est possible d’obtenir une motivation par le biais de récompenses ou d’incitations externes.

Ce modèle « de la carotte ou du bâton », en donnant des objectifs de récompense spécifiques, peut aider les employés à se sentir plus en droit de travailler.

Mais, pour les tâches plus créatives, il réduit généralement leur motivation plus qu’il ne l’augmente.

C’est ce que les chercheurs de l’université de Princeton ont constaté lorsqu’ils ont confronté les participants au problème de la bougie.

Le but de cette expérience est de fixer la bougie au mur pour que la cire ne coule pas sur votre table. Vous devez utiliser la boîte comme support mural pour la bougie, et cela demande un peu de créativité mentale pour trouver la solution.

Le premier groupe de participant s’est vu offrir des primes de 5 à 20 dollars pour la résolution la plus rapide du problème, le second groupe n’a rien eu d’autre que de voir leur temps mesurer.

Le résultat a semblé surprenant : le premier groupe de participants, motivé par une récompense, a pris en moyenne 3,5 minutes de plus que le second groupe.

Ce que cela montre, c’est que lorsque les employés se concentrent sur un objectif spécifique, ils perdent leur ouverture d’esprit face au problème. En prenant le problème uniquement dans la perspective de le gagner, ils sont incapables de se concentrer sur d’autres moyens de résoudre le problème.

Par conséquent, plus un employé est motivé par des objectifs extérieurs à son travail, moins il sera créatif dans sa façon d’affronter les problèmes.

L’objectif est alors d’offrir aux employés des récompenses prévisibles et d’éviter l’utilisation de primes pour des tâches qui exigent de la créativité.

De cette manière, vous les encouragerez à trouver une motivation personnelle dans leur travail et à s’intéresser à d’autres perspectives.

Créer de l’autonomie dans l’environnement de travail

Un autre facteur de motivation pour les employés actifs et flexibles est de leur donner de l’autonomie sur leur travail.

Un environnement où ils sont constamment surveillés et sous la pression des deadlines les empêche de nourrir une motivation interne pour leurs projets.

Lorsque vous leur donnez le contrôle de leur temps, de leur façon de travailler et que vous faites confiance à leur expertise, vous leur permettez de travailler par eux-mêmes. En cela, ils se concentrent pleinement sur leur effort, plutôt que d’essayer de plaire ou d’impressionner pour obtenir une prime ou une reconnaissance sociale.

Une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Claremont a révélé que le fait de rendre les employés autonomes a un impact significatif sur leur humeur et leur productivité.

De nombreuses entreprises ont déjà compris les avantages de ce nouveau type de gestion encourage librement les nouvelles initiatives.

Atlassian, une grande entreprise de logiciels, a décidé d’accorder à ses programmeurs une journée par trimestre où ils peuvent travailler sur un projet lié ou non à leur travail. Pendant ces journées, chaque ingénieur travaille dur pour montrer ses réalisations à ses collègues dans une atmosphère détendue et festive.

Le succès de ces journées les a amenés à généraliser ce temps personnel à 20% de leur temps de travail, à l’instar du management très connu de Google. Chaque ingénieur de Google a droit à un jour par semaine pour travailler sur le projet qu’il souhaite, et presque toutes les meilleures idées sont sorties de ce dispositif (Google News, Talk, Sky, Gmail, …).

Laissez donc du temps et de l’énergie à vos employés pour réfléchir aux projets qui sont importants pour eux, et vous verrez des initiatives très créatives prendre vie !

Permettre des conditions de flow dans leurs réalisations

Une autre exigence des employés créatifs est d’avoir des conditions de travail où ils peuvent faire l’expérience d’un « flow » psychologique.

Cette notion inventée par le psychologue Csikszentmihalyi définit l’état de concentration optimal où l’individu est le plus productif, le plus créatif et le plus heureux.

De nombreux environnements de travail empêchent les employés de se sentir engagés dans leur tâche.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela : ils n’ont pas d’objectifs et de plans de travail clairs. Ils ne sont pas assez ou trop sollicités. Ils sont toujours distraits par d’autres tâches. L’environnement les empêche de se concentrer…

En supprimant tous ces obstacles, vous permettez à vos employés de se concentrer intensément sur leurs projets et leurs recherches. Selon plusieurs études comportementales, le fait de permettre les conditions de circulation au travail augmente l’engagement personnel.

Mais il s’agit aussi de les guider et de les encourager vers la maîtrise de soi, en leur donnant un feed-back immédiat pertinent, en les orientant vers les tâches où ils ont le plus de fluidité, et en les poussant à faire l’effort.

Stefan Falk, vice-président d’Ericsson, a appliqué ces principes lorsqu’il a dirigé la fusion des unités commerciales de l’entreprise. Il a persuadé les directeurs de fixer des postes avec des objectifs clairs, un retour d’information rapide, en instituant des réunions 6 fois par an où le directeur et le travailleur discutent de la manière dont ils peuvent atteindre les conditions de flux.

De même, en discutant avec vos employés les plus créatifs sur les façons dont ils sont les plus à l’aise et les plus stimulés dans leur travail, vous pouvez les aider à atteindre la maîtrise de soi !

Leur donner une raison d’être pour leurs efforts

La motivation de vos employés à être créatifs est également renforcée par le sentiment que leur contribution a un sens dans l’entreprise.

Les employés autonomes et engagés sont déjà productifs, mais ceux qui s’engagent pour de grandes causes et idées le sont encore plus.

Les recherches sur le terrain de la clinique Mayo ont montré que le fait de laisser les médecins consacrer une journée par semaine à un aspect de leur travail plus significatif et plus utile réduit de moitié leur risque d’épuisement professionnel.

Les entreprises qui sont créées non seulement pour rechercher le profit mais aussi pour mener des actions sociales ou environnementales, comme les entreprises ou les coopératives à faible profit, sont parmi les plus productives et les plus motivées.

En consacrant une partie de votre budget à des causes qui sont importantes pour la valeur de votre organisation, vous donnez à vos employés une autre raison de bien faire leur travail, de le faire mieux : le faire différemment pour qu’il ait plus d’impact.

Par exemple, TOMS, une entreprise qui produit des boîtes à chaussures, donne à chaque vente une nouvelle chaussure aux enfants des pays en développement. Tout en cherchant à créer une éthique des valeurs en accord avec ses valeurs, l’entreprise motive ses employés à faire concrètement la différence dans le monde.

À vous maintenant d’éclairer vos employés en leur apportant autonomie, maîtrise de soi et motivation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *