Catégories
Creative Thinking Leadership

Quelles seront les compétences créatives les plus demandées dans le futur ?

4 domaines où il sera décisif d’entraîner les capacités de votre cerveau droit

À l’ère de l’abondance matérielle, l’IA s’approprie progressivement nos tâches mécaniques, et les consommateurs manifestent des désirs de plus en plus sophistiqués.

L’une des conséquences est que, tandis que les compétences organisationnelles perdent du terrain sur le lieu de travail, les compétences de notre cerveau droit émotionnel et intuitif prennent le dessus.

Selon Daniel Pink dans a Whole New Mind, des capacités comme l’empathie, la créativité et l’intelligence émotionnelle vont se développer au cours des 40 prochaines années. Dans un monde de plus en plus complexe, elles seront bientôt très demandées.

Ce qu’elles réunissent, ce sont une capacités à croiser les domaines de connaissance, à concevoir des produits innovants et de valeur, à s’ouvrir aux différentes émotions et personnalités humaines, et à créer des récits significatifs pour les employés et les consommateurs.

Voici comment ces 4 types de compétences du cerveau droit vous aideront à accroître votre flexibilité dans votre futur emploi.


La capacité à croiser et à synthétiser les domaines d’expertises

Dans un monde où le travail spécialisé devient rapidement un travail de routine, automatisé ou externalisé, les personnes réellement créatives se distinguent.

Dans une société qui cherche à avoir accès à des produits et services nouveaux et de grande valeur, qui ont une résonance émotionnelle, les personnes créatives se distinguent également.

Qu’est-ce qui définit leurs compétences créatives ?

Tout d’abord, la capacité à mélanger différentes perspectives sur leur travail et à obtenir une vue d’ensemble de leur situation.

Cela nécessite des collaborateurs qui établissent des liens entre plusieurs domaines de compétences, d’expertise, de cultures et même de valeurs.

Par exemple, le rôle des ingénieurs informatiques exige déjà d’être efficace dans la science dure de l’informatique ainsi que dans la science douce des ventes et du marketing.

« La plupart des impasses dans le domaine de l’ingénierie ont été résolues par des personnes qui ne sont pas des ingénieurs d’origine », déclare Nicholas Negroponte du MIT encourageant une approche pluridiscilinaire. Un riche bagage de connaissances et un champ d’expérience varié leur permettent de faire le lien avec des expertises que les personnes ayant un bagage universitaire n’ont même pas.

Il s’agit d’ouvrir votre curiosité à de nouvelles disciplines et de nouveaux domaines de connaissance.

Vous pouvez avoir un carnet de métaphores pour conserver vos associations les plus surprenantes, utiliser un tableau d’inspiration où vous pouvez visualiser facilement vos problèmes, et apprendre à dessiner et à peindre pour trouver des connexions plus faciles.


Adopter la méthode du design thinking

L’abondance d’ustensiles dans les maisons et les cuisines a accru la sensibilité des consommateurs, qui recherchent des produits offrant une expérience supérieure d’utilité, de sens et de beauté.

Cela conduit à une économie de qualité, qui favorise la différenciation grâce à un design beau et innovant.

Dans ce cadre, le produit n’est plus une simple solution mais une expérience dans tous les sens du terme : psychologique, culturel, esthétique.

La méthode de réflexion design inventée par l’agence IDEO fournit un cadre pour créer ce genre d’expériences. Elle enseigne comment imaginer et concevoir des produits qui donnent une valeur adaptée et remarquable à leur utilisateur.

Elle consiste à vivre le voyage du client de l’intérieur et à créer des solutions innovantes à des problèmes anciens, en utilisant des techniques telles que la visualisation, le dessin, le collage et le brainstorming encadré.

Les métiers d’architecte ou de concepteur de produits ont déjà adopté une telle perspective, en réunissant en groupe des experts de tous les domaines pour discuter de problèmes.

La Charter High School for Architecture and Design, par exemple, ouvre ses étudiants au dessin, à la peinture, à l’histoire, aux sciences et aux mathématiques pour leur donner une approche holistique.

Mais cette tendance se manifeste également dans d’autres types d’emplois.

Etre consultant, marketeur, vendeur, manager demande de plus en plus de prendre en compte les différentes dimensions de l’expérience de ses clients et collaborateurs : les facteurs psychologiques de motivation et de vente, l’importance d’un message et d’une image cohérents et esthétiques, la valeur croissante des produits bien conçus…

Face à une telle exigence, vous pouvez adopter le design thinking comme mode de vie : tenir un carnet de notes et de dessins, faire du brainstorming avec des personnes d’avis différents, lire des magazines de design et décrire par le dessin les personnes qui utilisent vos produits.


Savoir s’ouvrir à la diversité des émotions humaines

Alors que l’IA conquiert des tâches plus mécaniques et analytiques, des compétences telles que la lecture des visages et l’interprétation des émotions restent exclusivement humaines.

Votre capacité à répondre de manière appropriée aux émotions est une compétence difficile à reproduire pour une machine puisqu’elle appartient à notre cerveau droit, responsable de votre empathie.

Elles vous permettent de répondre de manière adéquate à une variété de situations humaines et sont de plus en plus demandées sur le marché du travail.

La médecine, par exemple, a un besoin croissant de médecins et d’infirmières qui peuvent lire et comprendre les émotions humaines, tout en ayant une expertise et un sens aigu du diagnostic.

L’actrice Megan Cole voyage à travers les États-Unis pour enseigner aux futurs médecins les valeurs de l’empathie : comment lire les expressions du visage, les intonations, le langage corporel et utiliser les techniques de jeu théâtral. Ces cours permettent aux médecins de faire des diagnostics plus précis et de prendre en compte les besoins émotionnels de leurs patients.

Et c’est payant, car les médecins et les infirmières les plus empathiques sont plus souvent précis dans leurs soins. Ils signalent également des patients plus satisfaits et plus rassurés dans leur traitement.

Bien que ces compétences soient en partie innées, vous pouvez les acquérir grâce à des tests de reconnaissance faciale et en lisant des spécialistes des émotions comme Paul Ekman.


Etre créatif sur le plan émotionnel

Avec l’émergence d’une société d’abondance, les individus des sociétés occidentales n’ont plus autant de besoins matérialistes que de besoins plus spirituels.

Certaines des maladies de notre nouveau monde (stress, maladies cardiaques, burn-out) montrent un besoin de donner un sens au travail, alors que 70% des personnes ayant répondu à l’enquête annuelle de Roffey Park sur la gestion souhaitent que leur vie professionnelle ait plus de sens.

De plus en plus de consommateurs sont préoccupés par le sens qu’ils peuvent tirer des expériences marketing, recherchant des produits qui font une différence dans leur monde et leur esprit.

Par conséquent, les entreprises doivent s’adapter à cette transition dans une société post-matérialiste en mettant plus de récits dans leur service et leur produit.

Les personnes qui maîtrisent l’art de raconter des histoires, transformant des informations et des idées complexes en fiction inspirante, sont précieuses pour les entreprises d’aujourd’hui. Robert McKee, le célèbre scénariste d’Hollywood, attire de plus en plus de cadres et d’entrepreneurs qui écoutent sa méthode d’écriture dans ses séminaires.

Steve Denning, l’un des fondateurs du « storytelling organisationnel », cherche à faire prendre conscience aux entreprises des histoires qui alimentent leurs collaborateurs, leurs activités et leurs objectifs. Cela les aide à se différencier, à motiver leurs employés et à vendre des messages plus précis sur le plan émotionnel à leur public.

Pour améliorer vos compétences conceptuelles, vous pouvez lire et apprendre à écrire de courtes histoires, construire votre propre storytelling, cultiver un carnet de gratitude pour vous et les autres, et écouter des livres audios.

Investissez dans les compétences les plus prometteuses de votre cerveau droit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *