Catégories
Créativité Meditation

Une méditation ouverte en 5 étapes pour libérer votre créativité profonde

Cette nouvelle forme de méditation m’a permis de retrouver la spontanéité de mes émotions

Lorsque j’ai commencé la méditation, j’ai trouvé de nombreuses pratiques visant à renforcer ma concentration et mon attention sur mon esprit.

En me vidant de mes pensées et émotions négatives, elles m’ont permis d’exprimer la positivité naturelle de mon esprit.

Mais, même si elles m’aidaient à mieux me concentrer, j’avais peur qu’elles ne me privent de mes ressources mentales et qu’elles épuisent ainsi mon inspiration.

C’est alors que j’ai découvert l’existence de méditations ouvertes, qui m’ont permis de me réouvrir de manière plus positive à mes idées et de déclencher de nouvelles sources de créativité.

Les pratiques tibétaines présentées par Tenzin Wangyal Rinpoché dans Spontaneous Creativity restaurent l’expressivité de nos émotions, ramenant notre esprit à l’énergie cachée sous nos préoccupations et nos soucis.

En m’apprenant à trouver le calme dans mes pensées, à faire taire mes réflexions, à créer de l’espace pour mes émotions négatives, à sentir mes sources d’inspiration et à leur donner ma bénédiction, ces pratiques m’ont ramené à ma créativité naturelle.

Voici comment, vous aussi, en 5 étapes, vous pouvez éteindre vos doutes et éclairer vos certitudes. Vous pouvez pratiquer ces 5 étapes successivement ou simultanément dans une séance de 25 minutes.

Atteindre l’immobilité parfaite en votre colonne vertébrale

L’un des principes fondamentaux de toute médiation est d’apprendre à trouver la sérénité dans son corps et son esprit, en éliminant les nuages de la pensée négative.

Une conscience en état de relaxation arrive naturellement à échapper aux ruminations négatives et de trouver la clarté intérieure.

Pour y parvenir, vous devez trouver une stature suffisamment droite et solide pour échapper au mouvement continu des ruminations.

En vous accordant à votre respiration pendant 5 minutes, attirez l’attention sur votre colonne vertébrale, pilier de votre équilibre et de votre immobilité au milieu des mouvements chaotiques de vos pensées.

Si des pensées ou des sentiments vous distrayent, recommencez à vous concentrer sur cette référence stable.

Avec un tel entraînement, vous atteindrez progressivement l’équilibre dans votre esprit, sans être perturber par les mouvements de votre pensée.

Embrasser votre silence profond

Un des autres obstacles qui vous attendent sur le chemin de votre illumination intérieure est le bruit incessant de vos réflexions et commentaires intérieurs.

Vous pourriez naturellement avoir tendance à laisser votre voix commenter vos gestes et votre pratique : « Est-ce que je fais cela correctement ? », « Est-ce que je suis assis correctement ? », ou « Pourquoi je ne ressens rien ?”.

Pour faire taire les remarques continues de votre esprit, après avoir stabilisé votre esprit par des exercices de respiration, concentrez-vous pendant 5 minutes sur la source désormais silencieuse de votre voix : votre gorge.

Sentez profondément l’absence de parole, revenez avec votre respiration et appropriez-vous lentement cette absence. Faites de votre respiration le véhicule de ce silence intérieur.

C’est à travers ce vide de parole que vous atteindrez la sérénité silencieuse de votre conscience.

Saisir l’espace infini dans vos poumons

Malgré le silence de l’esprit, les émotions et les préoccupations du moment peuvent continuer à intervenir, perturbant votre sérénité acquise.

Dans ces moments-là, vous devez trouver et considérer l’espace infini que contiennent vos poumons, où chaque type d’inquiétude, de tristesse, de frustration qui vous émeut a une place qui lui est réservée.

En continuant à respirer profondément pendant encore 5 minutes, laissez vos émotions négatives et positives s’exprimer sans jugement et reculer dans ce vaste espace, en les laissant doucement apparaître et s’exprimer en vous, puis en les laissant disparaître sans intervenir.

Ces émotions, aussi négatives soient-elles, s’estomperont d’elles-mêmes si vous n’essayez pas de vous en emparer.

Accrochez-vous à cette assurance apaisante, que cet espace intérieur vous appartient, où vous pouvez exprimer vos sentiments les plus intenses, les plus dérangeants et les plus humiliants. Laissez-les venir vivre dans cette maison accueillante.

Peu à peu, vous sentirez la présence claire et attentionnée de la lumière de votre conscience. Vous vous ouvrirez à la source profonde de votre passion créative et positive.

Être reconnaissant pour l’inspiration dans votre poitrine

Lorsque votre esprit est enfin comme une eau claire ne reflétant que la lumière de votre conscience sans être dérangé par elle, vous pouvez commencer à la projeter vers les objets qui vous sont chers.

L’esprit dans son état naturel, privé de ces préoccupations, fait briller une gentillesse et une compassion naturelles sur vous-même, les autres personnes et les choses.

Laissez cette lumière briller en la dirigeant vers vos sources concrètes d’inspiration et d’amour.

En vous installant, imaginez mentalement les êtres aimés, les connaissances, les passions, les choses qui vous inspirent jour après jour, et réjouissez-vous de leur présence.

Par exemple, lorsque je pratique cette méditation, j’imagine les personnes qui m’entourent et qui m’inspirent par leur complicité et leur vie quotidienne, les auteurs que je lis et qui me donnent leurs conseils, la forêt dans laquelle je marche et qui me rafraîchit la pensée…

La clé ici est de laisser votre esprit vagabonder spontanément vers diverses images d’inspiration, en vous nourrissant de pensées éclairantes sans fin.

Placez ces sources de joie dans la chaleur de votre poitrine, et sentez en vous l’enthousiasme de l’imagination et de la création.

Laissez ensuite la joie de ces multiples inspirations revenir en vous.

Donner en retour votre joyeuse inspiration

Votre esprit rempli de joie créative, il doit encore partager son enthousiasme pour jouer, partager et produire.

La pratique bouddhiste enseigne que l’énergie que vous cultivez en vous ne s’exprime que par la compassion et la bonté envers les autres.

Pour libérer pleinement ces ressources intérieures, reconcevez les sources concrètes de votre inspiration et illuminez-les avec la joie intérieure qui vous anime, en rythme avec vos inspirations et vos expirations.

Imaginez-les dans leurs préoccupations quotidiennes ou en manque d’énergie, et gratifiez-les de votre bienveillance et de la lumière qui suit votre respiration.

Dans mon cas, je pense à la lumière que j’apporte à mes proches en leur donnant du courage dans leur travail, à l’énergie que je transmets à l’écriture et à la pensée des auteurs, ou à la forêt que j’arrose de mon abondance intérieure.

Grâce à cette mentalisation, vous appliquez cette énergie à vos actions concrètes et quotidiennes, vous donnant la motivation nécessaire pour poursuivre votre travail, vos réalisations ou vos engagements.

C’est maintenant à votre tour de maîtriser ces 5 étapes méditatives pour retrouver votre potentiel créatif enfoui en chacun de vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *