Catégories
Créativité Meditation

Les 4 pratiques de méditation à utiliser pour accroître votre créativité

Pourquoi la créativité dépend aussi d’une haute conscience de soi

Lorsque les chercheurs ont étudié les yogis ayant le plus d’heures de méditation, ils ont découvert avec surprise des ondes gamma de haute fréquence dans leur cerveau.

Cette spécificité est le signe d’une activité intense, une sorte d' »effet Eureka » également présent lorsque nous réalisons de nouvelles connexions entre nos idées.

Ces Yogis ont appris, grâce à un travail long et rigoureux, à mettre leur esprit dans un état de forte énergie créative.

Selon Daniel Goleman et Richard Davidson dans The Science of Meditation, bien que nous n’atteignerons sans doute jamais l’expertise de ces maîtres, des études montrent que la méditation déclenche des états propices à la créativité.

En augmentant votre confiance en soi, en clarifiant et en vidant votre esprit de ses distractions, en vous faisant vous concentrer profondément sur vos pensées et vos réflexions, et en activant des ondes cérébrales sélectives, elle ouvre votre esprit à de nouvelles ressources créatives.

Voici comment 4 pratiques méditatives vous permettent de faire de nouvelles connexions dans vos idées et vos émotions.

Travailler sur la confiance et compassion envers soi


Un esprit sur le chemin de la créativité est souvent rempli de doutes sur sa capacité à créer de nouvelles idées : pourquoi aurais-je la capacité d’apporter quelque chose de nouveau comme les grands artistes ?

Ces doutes forment une rumination négative qui peut vous empêcher de croire en votre potentiel créatif.

L’un des enseignements de la pratique bouddhiste est de se débarrasser de ce discours négatif sur soi-même en créant un sentiment de compassion pour soi-même.

De nombreuses pratiques de méditation visent à réduire ces pensées anxieuses et à atteindre une confiance intérieure. Des études ont montré que les exercices axés sur l’attention ont un impact significatif sur l’humeur et la confiance en soi, tandis que la méditation basée sur la gentillesse augmente vos émotions positives.

Les premiers types d’exercices cherchent à concentrer l’attention sur la respiration, en encourageant l’élimination des pensées négatives et en se concentrant sur les sensations simples du corps.

En essayant de vous distancer volontairement pendant 10 minutes de vos doutes sur votre créativité et de toute autre émotion désagréable, vous pouvez adopter une posture positive sur votre travail.

Commencez par trouver une position assise confortable mais pas trop détendue et sentez votre souffle entrer et sortir. Lorsque vous êtes perturbé, essayez d’ignorer les pensées qui surgissent dans votre esprit et recommencez à sentir votre souffle.

Le deuxième type d’exercice est basé sur le sentiment de compassion, qui vous fait ressentir de la gentillesse pour vos pensées et votre être.

En vous détendant grâce à un exercice de respiration, vous pouvez renforcer votre concentration pendant 10 minutes supplémentaires tout en visualisant les personnes que vous admirez pour leur créativité et en assimilant ce sentiment pour vous.

En suivant ces pratiques, vous apprendrez à vous réapproprier votre potentiel créatif et à oser reprendre le dessus dans votre travail.

Approfondir l’inspiration dans vos pensées

Un des autres problèmes rencontrés par les créatifs est la confusion de leurs idées, emportés par la distraction et les associations inutiles de leurs divagations mentales.

La méditation cherche également à créer un état de clarté et d’observation profonde, en travaillant sur l’attention qui scrute rigoureusement le flux de ses pensées.

Les techniques de méditation à surveillance ouverte stimulent la formation de pensées divergentes, mettant l’esprit en position d’accroître son ouverture à l’expérience.

Il s’agit de laisser toutes ses pensées et sentiments s’exprimer librement, en prenant une distance en tant qu’observateur sans se laisser emporter par eux. Vous devez considérer de près les sensations qui vous tombent dessus sans les juger ni les retenir, mais simplement les noter.

Pendant 15 minutes, essayez de vous installer confortablement et laissez venir toutes sortes de sensations et de pensées sans les préjuger, les anticiper ou les analyser. Considérez les sensations comme le courant d’une rivière qui passe sans laisser de trace, un flux qui change et qui se laisse aller.

Grâce à cette pratique, vous stimulez votre esprit à s’ouvrir à des idées originales qui sont loin de vos préoccupations actuelles. Vous découvrirez l’inspiration qui vous manque !

Travailler sur votre concentration pour atteindre le flow

Vous connaissez peut-être la notion d’état de flow inventée par le psychologue Csíkszentmihályiis, décrivant une expérience optimale qui augmente la productivité au travail

Les pratiques de méditation peuvent aider à déclencher cet état en encourageant une attention prolongée aux objets.

Plusieurs études scientifiques montrent comment certains types de pratiques aident les gens à rester concentrés sur des tâches relativement longues et ennuyeuses.

Par exemple, une expérience a invité les participants à une retraite de méditation où ils étaient confrontés à une tâche relativement ennuyeuse : un test informatique de 30 minutes où ils devaient maintenir leur attention visuelle. Ils devaient maintenir leur attention sur l’écran pendant une longue période, tout en cherchant à discerner les changements subtils de l’affichage géométrique.

Il s’est avéré que les participants, grâce à des exercices de méditation, étaient plus à même de distinguer les lignes les unes des autres et de maintenir leur attention dans un état de flow. La méditation leur a permis de se concentrer pendant un temps relativement long sur une tâche très exigeante qui n’est pas intéressante en soi.

Pour apprendre à se mettre dans un état d’attention prolongée pour des tâches créatives, il faut travailler sur cette capacité à maintenir un état de flux.

Pratiquez 10 minutes de méditations d’attention concentrée avant votre travail en observant profondément un objet, une image ou un mot et en essayant de deviner tous les détails.

Plus vous affinerez votre perception des détails, plus vous entrerez dans un état de concentration où vous donnerez de l’importance à chaque élément.

Faire de nouvelles connexions avec les neurofeedbacks

L’un des résultats de la pratique de la méditation à long terme est la capacité à faire appel à des états supérieurs de connexions neuronales, créant des ponts entre différents champs neuronaux

Les praticiens expérimentés peuvent produire à volonté des ondes cérébrales thêta et alpha pour entrer dans un état de relaxation profonde.

Les appareils de neurofeedback peuvent remplir le même rôle, en vous permettant de demander en particulier des ondes de fréquence plus basse (thêta) ou plus haute (alpha et gamma). Leur capacité à vous donner une visualisation en temps réel de votre état cérébral vous permet de prendre le contrôle de celui-ci et de le diriger vers l’état souhaité.

Les chercheurs ont montré que le fait de travailler sur les ondes thêta juste avant le sommeil augmente la créativité des artistes. Grâce à ces exercices, les artistes ont plus de facilité à entrer dans un état de flux, à s’immerger dans leur environnement de travail et leurs associations imaginaires.

Il s’agit d’utiliser ces appareils pour vous aider à entrer dans l’état de cerveau approprié à votre processus créatif : un état qui facilite grandement les connexions entre les idées.

À votre tour d’utiliser ces techniques pour retrouver votre créativité mentale intérieure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *